La politique énergétique en France

Mardi dernier, le CESE (Conseil Economique Social et Environnemental) via Catherine Tissot-Colle, débattait une fois de plus sur la politique énergétique et deux rapports demeuraient au cœur des discussions, à savoir celle de la transition énergétique et celle sur l’efficacité énergétique.

cese

En Europe, la France fait office du vilain petit canard car l’Hexagone connaît un réel retard en matière de fiscalité verte et à ce propos, on évoque de nouveau la

mise en place d’une taxe carbone aux frontières.

Pour ce qui est de l’efficacité énergétique, elle se définit comme une consommation d’énergie moindre pour un service identique rendu : il est impératif, dixit le CESE, de réduire par 4 les émissions de gaz à effet de serre tout en soulignant les nouvelles directives européennes mais aussi l’augmentation plus que plausible du tarif de l’énergie.C’est un pari important, une occasion à saisir immédiatement car l’efficacité énergétique représente la 1ère source potentielle d’énergie domestique d’ici l’an 2020.
Il est par conséquent essentiel d’avoir une vision globale et à long terme en réalisant des choix politiques primordiaux, forts et en proposant une information de qualité à la population.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.