Evolution des retraites complémentaires

Pour combler le trou des régimes de retraites complémentaires Agirc et Arrco, respectivement pour les cadres et les salariés, le Medef a proposé le 7 mars aux syndicats de désindexer les pensions de l’inflation durant au moins trois années.

Jeudi soir les différents partenaires sociaux se sont quittés sans trouver de compromis pour les retraites complémentaires. Les syndicats des salariés veulent une augmentation du taux contractuel qui permet de faire évoluer le prix de la pension reçue en fonction de la cotisation alors que le patronat souhaite une augmentation du taux d’appel.

Les négociations reprennent aujourd’hui et devront être terminée le 1er avril, sans quoi les pensions seront automatiquement augmentée à hauteur de l’inflation.
La seule et unique décision quasiment validée suite aux négociations de la journée du jeudi 7 mars est la désindexation de la revalorisation des pensions vis à vis de l’inflation et cela à partir de cette année.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.