Le congé parental : facteur d’inégalités homme-femme

Les députés ont approuvé hier une réforme du congé parental afin d’inciter les pères bénéficier de cette possibilité.

Le but est de donner une impulsion et de modifier les mentalités et les habitudes selon Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes du gouvernement Jean-Marc Ayrault. Celle-ci souhaite que des 18 000 pères qui le prennent aujourd’hui, il y en ait 100 000 d’ici trois années.

pere enfant

Certains députés de l’opposition UMP ont souhaité la suppression de cet article car liberté du couple était de ce fait remise en cause, mais la loi est tout de même passée. Ces députés soulignet une intrusion de l’Etat dans les affaires familiales et donc privées. De plus les sociétés qui ne respecteront pas les règles sur l’égalité professionnelle ne pourront plus accédés aux différents marchés publics ou aux délégations de service public, grâce à un autre article adopté ce lundi 20 janvier 2014.

Il s’agit là d’une avancée sociale majeure, car le congé parental que nous connaissons tous dans l’hexagone est clairement un facteur d’inégalité entre les femmes et les hommes.
D’ailleurs d’après l’Institut français d’opinion publique, 89 % des citoyens est pour une réforme de ce type.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.