39% des villes voient le loyers en baisse

2014 ne commence pas sur les chapeaux de roues pour le milieu de l’immobilier locatif.

L’observatoire Clameur a réalisé une analysé et l’a partagé mardi dernier. On remarque que que les loyers sont plutôt haussier, mais que la progression est inférieure à celle des années précédentes. En effet, la hausse représente +0,2% si elle est lissée sur un rythme annuel. Cette augmentation est donc inférieure à celle de l’année passée avec +0,6% et bien plus grave pour les investisseurs, inférieure à l’inflation qui est de +0,7% sur la même période.

Cette analyse mitigée est a découvrir en analysant en détail les chiffres. Si on observe uniquement les grandes surfaces, l’augmentation est claire, les loyers du mois dernier (février 2014) se situent à +3,7% pour les 5 pièces et +2,7% pour les 4 pièces en France. Ces niveaux sont bien supérieurs à ceux des années passées.

Un marché inégal

Par contre les petites surfaces n’affichent pas les mêmes indicateurs, car depuis 2014, les studios affichent des loyers inférieurs de 1,1% alors que les 2 pièces subissent une baisse de loyers de 0,3%.

Évidemment, les écarts sont expliqués par la différence de surfaces, mais le marché est clairement inégale selon la localisation.
L’analyse de Clameur permet de mettre en avant une baisse des loyers dans 39% des villes de plus de 10 000 habitants (alors que 2013 affichait une baisse touchant 36% des villes). De grandes villes comme Paris, Nice et Saint-Etienne sont également listées en bas de tableau. Par contre les villes d’Angers, de Lille et de Lyon affichent des loyers en progression de 2,6% à 4,3% en 2014.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.