Le don de congés

Le Sénat analyse aujourd’hui une proposition de loi pour encadrer le don de jours de congés pour les salariés qui ont un enfant malade. Cet ancien texte de plus de deux ans n’attire toujours pas la sympathie des sénateurs socialistes et communistes.

Dominique Watrin, Sénateur communiste du Pas-de-Calais, déclare à ce sujet “on nous a accusés d’être des méchants, incapables d’humanité et de générosité. On a subi une pression folle“. Cette proposition de loi prévoyait que les salariés puissent offrir des jours de congés à des collègues dont un enfant souffrirait d’une maladie grave.
hemicycle senat
Début 2012, les députés avaient validés une proposition de loi de l’UMP afin de la rendre possible, que cela soit dans les entreprises ou dans les administrations.
Après deux ans sans mouvement, le texte est réapparu, mais comme les députés, ni les sénateurs n’ont l’intention de voter pour, il n’y a peu de chance que cette loi soit promulguée.
Cette loi est critiquée car elle créerait une inégalité entre grand groupe et petite société où les salariés pourraient moins en profiter et surtout car pour les sénateurs communiste, ajouter le don de congés dans la loi reviendrait à faire peser sur les salariés une mission de l’État.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.