La réforme de l’Assurance-chômage

Suite aux déclarations du ministre de l’économie Emmanuel Macron, l’Elysée a annoncé qu’une négociation sera prévu lorsque ce sujet serait abordé.

Emmanuel Macron a engendré une vive polémique lorsqu’il a déclaré que « l’Assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d’euros » et que la dernière réforme n’était pas assez importante et qu’il faudrait à terme revenir dessus. Il en avait profité pour inviter les partenaires sociaux à se préparer sur ce sujet et que si nécessaire l’Etat interviendrait en dernier recourt si ces derniers s’y opposaient.

Cette déclaration a valu au ministre de l’économie un flot de reproches, que cela provienne d’un des porte-parole du Parti Socialiste jusqu’à ceux de Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales. On lui reproche d’agir de manière désordonnée et sans concertation auprès du gouvernement et du PS.

Pourtant cette voie a été ouverte par Manuel Valls, l’actuel premier ministre, au début du mois. Ce dernier estimé que la durée et le montant de l’indemnisation du chômage devrait être discuté, bien que le Président Hollande soit revenu sur la déclaration du chef du gouvernement face à la levée de bouclier des partenaires sociaux.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.