Des milliers d’œufs de glace rares trouvés sur les plages de Finlande

Une rare collection d’œufs de glace a été repérée en Finlande, un phénomène qui, selon les experts, ne se produit que dans des conditions très particulières.

Des conditions météorologiques très particulières

Risto Mattila, qui a photographié les œufs, a dit que sa femme et lui marchaient le long de la plage de Marjaniemi sur l’île de Hailuoto dimanche lorsqu’ils sont tombés sur les boules de glace couvrant une étendue de 30 mètres (98 pieds) du littoral.

œufs de glace finlande

« Le plus gros des œufs était à peu près de la taille d’un ballon de football« , explique Mattila, un photographe amateur. « C’était une vue imprenable. Je n’ai jamais vu ce phénomène auparavant. »

Comment l’expliquer ?

Jouni Vainio, spécialiste des glaces à l’Institut météorologique finlandais, a déclaré que l’événement n’était pas fréquent, mais pouvait se produire environ une fois par an dans de bonnes conditions météorologiques.

« Vous avez besoin de la bonne température de l’air (en dessous de zéro, mais seulement un peu), de la bonne température de l’eau (près du point de congélation), d’une plage de sable peu profonde et légèrement inclinée et de vagues calmes, peut-être une légère houle« , dit-il.

« Vous avez aussi besoin de quelque chose qui agisse en tant que noyau. Le noyau commence à accumuler de la glace autour de lui et la houle le déplace le long de la plage, en avant et en arrière. Une petite surface de balle se mouille, gèle et devient de plus en plus grande. »

L’automne est le moment idéal pour observer le phénomène, selon James Carter, professeur émérite de géographie-géologie à l’Université d’État de l’Illinois, car c’est à ce moment que la glace commence à se former à la surface de l’eau, créant une forme de neige fondante lorsque les vagues la déplacent.

« Je peux imaginer le mouvement de va-et-vient de la surface qui façonne le mélange de boue « , dit-il. « Grâce au photographe qui a partagé les photos et les observations, le monde peut maintenant voir quelque chose que la plupart d’entre nous ne pourrait jamais voir. »