Expulsion à Notre-Dame-des-Landes

Mardi, la justice de Saint-Nazaire a donné son accord l’expulsion des opposants qui vivent dans des cabanes construites sur le lieu du futur aéroport contesté de ND-des-Landes.

Le tribunal n’a donc pas soutenu les manifestants, opposés au nouvel aéroport de Nantes.
Cependant, comme le rapport de la commission de dialogue sur Notre Dame des Landes doit être rendu au début du mois avril, la probabilité d’une expulsion rapide est faible. L’avocat des manifestants a d’ailleurs demandé que le jugement ne soit appliqué que lorsque le rapport de la commission de dialogue serait paru.

notre dame des landes

La dizaine de cabanes constituent un hameau nommé La Chateigne par les manifestants. Afin de bloquer la destruction des cabanes, quelques opposants s’étaient déclarés habitants, obligeant la société Vinci à lancer une nouvelle action en justice, mais cette fois si bien plus longue, pour pouvoir expulser les opposants.
On attend donc le rapport de la commission mise en place par le premier ministre Jean-Marc Ayrault pour avoir le fin mot de l’histoire.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.