Espionnage grâce aux webcams

A partir de 2008 et jusqu’à 2012, l’agence de surveillance des télécommunications britannique a intercepté des millions d’images grâce aux webcams d’internautes utilisant les salons de discussion de Yahoo.

L’agence a utilisé un outil d’espionnage portant le nom d’Optic Nerve qui permet la récupération d’images prises par les webcams.

Nous n’avons pas fini d’entendre parlé des documents rendu public par Edward Snowden, en particulier à propos des méthodes d’espionnage et ici, le GCHQ britannique (Government Communications Headquarters) et de la NSA des Etats-Unis.

C’est The Guardian qui a avancé les preuves prouvant que le GCHQ s’est servi du programme pour récupérer des millions d’images d’internautes qui utilisaient leur webcam sur les chats de Yahoo! Ce vol d’image a été effectué de façon massive et systématique, touchant des utilisateurs qui n’étaient absolument pas des suspects.

GCHQ

Ce logiciel espion a été en fonctionnement pendant 4 années, récupérant une image par tranche de 5 minutes lors d’une conversation vidéo. Si l’on en croit The Guardian, 1,8 million d’internautes utilisant un compte Yahoo! ont été espionnées et cela uniquement sur 6 mois durant l’année 2008. Le GCHQ en a également profité pour tester des technologies de reconnaissance faciale. Selon les documents partagés, une grande partie des images volées concernerait « des communications explicitement sexuelles ».

Yahoo! interrogé par The Guardian a déclaré qu’il ne connaissait pas l’existence de ce programme.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.