Concilier vies privée et professionnelle

Il est difficile de concilier sa vie privée et sa vie professionnelle, c’est du moins ce qu’il ressort d’une étude réalisée en 2013 pour Malakoff Médéric.

Pour un salarié sur trois (31% exactement), harmoniser la vie personnelle avec les exigences du travail est vraiment difficile, ce qui entrainerait pour 19% des personnes interrogées une maladie chronique.
Ce chiffre de 31% a progressé de 4% si on le compare à celui de la précédente enquête réalisée.

Si on regarde plus précieusement les données de l’étude, on remarque les plus touchés par ce souci seraient les cadres avec 35% des personnes qui auraient du mal à jongler avec cette double vie, ainsi que 44% des salariés qui ont un proche dépendant à leur charge.

Plus globalement, 29% des salariés ne sont pas satisfaits de leur qualité de vie au travail, ce qui serait due à l’organisation du travail, car 70% des salariés disent avoir un travail partitionné, ce qui représente 12% de plus qu’en 2009.

Jean-Pierre Frémont

Enfin, il faut noter que les salariés qui ont subit une restructuration ou une réorganisation sont généralement bien plus touchés par le stress que les autres avec 55% contre 44%, ce qui n’est pas étonnant. Enfin, ils sont également moins nombreux à se dire heureux de se rendre au travail jour après jour (avec une différence de 16 points !).

Ces données devraient être prise en compte, car en moyenne, un salarié prend en moyenne 35 jours d’arrêt maladie par année.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.