La France bascule à droite

Suite à la victoire de la droite aux départementales, les différents dirigeants des forces politiques sont intervenus l’un après l’autre après l’annonce des résultats du second tour des élections départementales.

La gauche a perdu de nombreux départements au profit d’une droite victorieuse lors du second tour des départementales, contrôlant maintenant deux tiers des départements.

Quatrième revers d’ampleur en un an pour la gauche

La gauche se trouve maintenant à la tête de 34 départements, ce qui n’empêche pas cette “défaite”, suivant celles des municipales, des européennes et des sénatoriales, ce qui n’augure rien de bon pour 2017.
Il reste un test pour la gauche et il aura lieu pendant les régionales en décembre 2015.

departements France

un FN sans pouvoir

Le Front National qui annonçait un ras de marrée et qui pensait obtenir le Vaucluse et l’Aisne, n’aura finalement aucun département, mais devient un acteur incontournable de la politique française du moment.

Un changement progressif

Bien que Sarkozy ai déclaré que cette défaite de la gauche était « un désaveu sans appel » du gouvernement et surtout de son président, il ne faut pas mélanger les départementales et la gestion nationale, même si les élections sont souvent un baromètre nationale.
Face à la parte de 28 départements, le premier ministre n’a pu qu’avouer cette défaite et s’est engagé à des investissements concrets pour les français.
Enfin la gauche a appelé à un regroupement pour éviter toute scission comme au premier tour de cette élection et Bayrou plus modéré a déclaré “Je ne pense pas qu’un vote sanction soit un vote d’adhésion“.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.